Alain Souchon – J’Appelle

Lyrics

Après ma journée faite m’en allant promener
Sur mon chemin je rencontre une fille qui chantait

C’est un temps bien plaisant que de vivre sans amant
C’est un temps bien plaisant que de vivre sans amant

La prends par sa main blanche dans le bois l’emmener
Quand elle fut dans le bois elle s’est mise à pleurer

La la la la la la la la
La la la la la la la la

Ah! Qu’avez-vous la belle, qu’avez-vous à pleurer?
Je pleure que je suis jeune pour venir vous accompagner

Si vous êtes trop jeune, nous vous laisserons aller
Quand elle fut hors du bois, elle s’est mise à chanter

C’est un temps bien plaisant que de vivre sans amant
C’est un temps bien plaisant que de vivre sans amant

Ah! Qu’avez-vous la belle, qu’avez-vous à chanter?
Je chante à ce lourdaud qui m’a laissé filer
Retournons-y la belle, cent écus vous aurez
Ni pour cent ni pour mille, jamais vous ne m’y aurez

Quand on tient les fillettes, il faut les embrasser
Quand tu tiens l’alouette, il te faut la plumer
Quand on tient les fillettes, il faut les embrasser
Quand tu tiens l’alouette, il te faut la plumer
Quand on tient les fillettes, il faut les embrasser
Quand tu tiens l’alouette, il te faut la plumer.

Cancel
Translate
Correct
Print
share
tweet
share
share
share
What do you think about this song?
No Comments. Be the first!
+ Add comment
What do you think?